des news sur les réformes à venir

Publié le par Coeur de Macaron

Tout est loin d'être clair en ce qui concerne les réformes à venir.
Le concours va-t-il disparaître?
Le salaire des enseignants va-t-il changer?
Est-ce la fin des IUFM?


Voici le peu que je sais pour l'instant, mais que je tiens de "source fiable"...


Le nouveau diplôme:

Il est certain maintenant que les futurs enseignants du primaire et du secondaire devront passer un MASTER avant de pouvoir être recruté.
Ce Master aura la mention "enseignement" (et sera donc bien loin des Master à mention "recherche")
Il se préparera en deux ans ( M1 et M2) à l'Université ( c'est pour cela que la disparition des IUFM semble quasi-inévitable...)
Au cours du M2, les étudiants passeront une sorte de concours ou examen( ecrit+oral) afin de valider leur diplôme. Les modalités de ce nouvel examen n'ont pas encore été bien étudiées mais il paraît clair que les concours actuels n'auront plus court. Les épreuves seront visiblement d'avantage professionnalisantes.

Les Universités planchent actuellement sur les maquettes de ce nouveau Master et s'arrachent un peu les cheveux car c'est long à mettre en place .
Chaque université aura sa propre maquette. Aussi, au moment de choisir son Université, l'étudiant devra rechercher la formation qui lui convient le mieux.


le salaire de l'étudiant

Actuellement, un étudiant en 2ème année d'IUFM ( équivalent M2) est rémunéré comme un professeur débutant.
En revanche, avec le M2, les élèves ne toucheront plus de rémunération ! Il seront affecté à un régime étudiant classique  ( autrement dit, bourses d'étude ou débrouillardise.... au risque de creuser encore certaines inégalités...)


le recrutement à l'issu du M2

En sortant diplômé de son M2, les futurs enseignants seront recrutés comme des contractuels classiques, en démarchant les établissements ou en répondant à une annonce. En fonctionnant ainsi, le gouvernement français veut s'aligner sur les modalités de recrutement des enseignants dans le reste de l'Europe.
Cela ne change pas grand chose pour les enseignants du privé mais change considérablement la donne pour ceux du public !
Ce nouveau système va-t-il supprimer le système de points, de mutations, etc ?


de la session 2009 à la réforme:

Voici des informations intéressantes qui demandent encore à être confirmées ( même si c'est en très bonne voie...)

Un candidat aux concours pour la session 2009 ( dernière session avant la réforme) peut se retrouver dans trois cas de figure:
 - admis au concours: a ce moment-là, il intégrera une 2eme année d'IUFM classique, avec rémunération. Ce sera la dernière promotion.
 - admissible au concours: le candidat devra intégrer l'université en Master l'année suivante mais il bénéficiera d'un nombre de "crédits" et n'aura pas à tout valider au cours du M1.
On ne sait pas encore si les candidats avec de très bonnes notes à l'écrit seront autorisés à passer directement en M2, mais c'est aussi une possibilité envisagée.
 - non admissible: le candidat n'aura pas d'autre choix que de s'inscrire en M1 et de suivre la nouvelle procédure.


VOILA, je n'en sais pas plus pour l'instant mais j'espère que cela vous éclaire un peu....

Publié dans les réformes à venir

Commenter cet article

Linsey 01/09/2010 19:17


Bonsoir,
pour connaître votre ancienneté réelle dans l'Éducation Nationale,il vous suffit de vous adresser au rectorat de votre académie et de leur demander votre "état de services". Seul ce papier vous
permettra de savoir où vous en êtes dans votre ancienneté !


christian 01/09/2010 12:39


bonjour,
ancien du public, je postule pour etre suppléant dans le privé catho.
or, je viens de voir que les inscriptions aux concours externe et interne sont déjà closes... !? AUPARAVANT je m'inscrivais en septembre, il me semble. je dois passer l'entretien CAAC ce
mois-ci.

EN OUTRE, j'ai 2 ans d'ancienneté dans ma matière, et un an en congés-maladie dans la meme discipline.
Ma question : comptabilisera-t-on mon année de maladie dans la totalité de mon expérience svp ? CE QUI ME PERMETTRAIT DE PASSER l'interne l'an prochain...
merci pour votre aide, amicalement, christian


Antsara 31/08/2010 20:18


Bonjour, Il est possible au bout de 6 ans de se faire titulariser (c'est une loi européenne), mais attention il ne faut pas avoir une interruption supérieure à deux mois. En plus, lors des choix
d'affectation, vous passez en dernier;


elise 12/07/2010 18:00


bonjour,

Bravo pour ce blog génial ! je me pose les mêmes questions que Aude. Cela fait 2 ans que je suis à l'iufm pour le cafep de lettres modernes(après une licence de lettres), 1ère année non admissible,
cette année admissible mais pas admise. Du coup j'ai l'équivalence master 1. Le problème est qu'il faut absolument que je gagne ma vie à la rentrée (plus de quoi me payer les études, envie
d'avancer, lassée des cours) du coup je me suis inscrite pour les suppléances, mais je pense qu'il est impossible de concilier ça avec le master 2 et le concours. Du coup je me pose des questions
sur l'interne au niveau licence, ou la titularisation au bout de 6 ans??? Qu'en est-il??
merci !


stéphanie 03/03/2010 15:29


Bonjour,
tout d'abord merci pour ce blog.
Je voudrais savoir quelle licence ( non professionnelle) est conseillé après un BTS MUC pour préparer le CAPLP vente.
Pour ensuite faire un master de l'enseignement...
Merci d'avance